Header Mulliez-Flory Conseil

L'entretien industriel

Entretien industriel

Le vêtement peut être entretenu en blanchisserie industrielle, via un réseau d'entreprises qualifiées pour le nettoyage.

En France les acteurs majeurs de ce marché de lavage industriel sont :

  • ELIS
  • INITIAL BTB
  • RLD
  • ANETT
  • LE CERCLE DU PROPRE

Le blanchisseur ou loueur de linge propose 2 options à son client

1 - La location-entretien

Le client utilisateur n'achète pas son vêtement. Il signe un contrat directement avec le blanchisseur qui prend en charge la fourniture et l'entretien du vestiaire. Le loueur de linge achète alors l'article textile auprès du confectionneur retenu par le client.

2 - La gestion-entretien

Le client utilisateur achète son vestiaire auprès d'un confectionneur. Le blanchisseur prend ensuite en charge l'entretien du vêtement, prestation qu'il facture mensuellement : récupération, lavage, séchage et parfois même repassage. De menues opérations de réparation peuvent par ailleurs être facturées en option.

 

Les étapes de l'entretien industriel

1- Lavage

Le lavage se fait en moyenne à 85°C

  1. action chimique : la lessive
  2. action thermique : la température
  3. action mécanique : le frottement du vêtement dans le tambour, mais aussi le poids du vêtement pouvant déformer ses épaules sur le cintre du convoyeur. Les programmes de lavage sont choisis en fonction du degré de salissure et de la typologie du vêtement à traiter.

Le lavage s'effectue la plupart du temps dans des tunnels dédiés où le linge suit un cycle de traitement différent selon sa position dans les multiples sections du tunnel : désinfection, prélavage, rinçage, assouplissement, lavage, etc. Les pièces plus volumineuses ou spécifiques (parkas notamment) sont entretenues dans des machines à laver indépendantes.

2- Essorage

L'essorage se fait la plupart du temps sous presse à 17 bars (sauf pour les articles ayant des fermetures à glissière et des boutons plastiques).

3- Séchage

Les vêtements sont séchés et défroissés dans un tunnel de finition par projection de vapeur à haute température (environ 150°), qui donne aux vêtements leur aspect final.

entretien-industrielRemarques diverses

  • Le vêtement requiert une matière utilisant une teinture dite de « colorant cuve » pour résister au lavage industriel
  • Le vêtement doit contenir au minimum 35% de polyester pour une défroissabilité et durabilité maximum.
  • Le lavage industriel est régi par la norme européenne EN 15 797.

 

B - Les spécificités de la location - entretien

Pour répondre aux critères du lavage industriel, il faut par exemple :

  • Des fermetures à glissière de type « spiralées », avec un curseur plastique plus large pour éviter - en cas de rupture - que le curseur n'endommage la machine en passant dans les trous du tambour
  • Des boutons pressions métalliques (appelés « grippers »)
  • Effectuer des points d'arrêts aux entrées des poches pour éviter toutes déformations lors du séchage
  • Insérer des collerettes de marquage dans les articles (appelées « bavettes de marquage ») afin que le loueur puisse mettre son code-barres. Il peut aussi demander la pose d'une puce d'identification alors cousue dans une étiquette.