header actu2

Le vêtement professionnel connecté et autonome en énergie

Logo Autonex

Le 26 novembre dernier, le groupe a officiellement lancé le projet Autonotex, précurseur en matière d'avancée technologique dans le textile professionnel. Ce projet s'inscrit dans la politique de recherche et d'innovation portée par le groupe depuis plus de 10 ans.

Développer des vêtements connectés pour sécuriser les professionnels de métiers à risques et les patients médicalisés.

Le projet Autonotex est soutenu par l'Etat et financé en partie par la BPI France dans le cadre des PIAVE (Projet Industriel d'AVEnir).

Le but: développer, par le biais de textiles intelligents, des vêtements connectés tout en leur donnant une autonomie complète en matière d'énergie!
Le groupe MULLIEZ-FLORY porteur du projet, ARKEMA, EMINENCE se sont retrouvés sur le fait que les capteurs comme les outils de production et de stockage de l'énergie devraient être partie intégrante du textile.

Le projet AUTONOTEX sort du cadre classique des projets textiles en associant des électroniciens, des experts du traitement des signaux, des spécialistes de nano-composants, des ingénieurs chimistes et des médecins.

 

Pour quelle utilisation concrète ?

Pour les vêtements et sous-vêtements professionnels il s'agit surtout d'assurer une meilleure protection des individus soumis à des risques importants dans leur métier en les informant de dangers divers.

autonotex1

 

Au cœur d'un incendie, un pompier pourra être informé par sa tenue anti-feu que sa situation est trop dangereuse, sa température corporelle montant fortement. Une alarme, sonore ou visuelle, lui indiquera qu'il doit sortir du brasier pour récupérer avant de pouvoir continuer.

 

autonotex2

Lors d'une intervention très risquée et hautement stressante comme une prise d'otage, les chefs de patrouille pourront surveiller le niveau de stress de leurs hommes. En combinant l'enregistrement des battements cardiaques, de la température, ainsi que toute une série de données les sujets trop sensibles, en situation de grand stress ou d'épuisement, pourront être géolocalisés et exfiltrés avant qu'ils ne commettent des erreurs.

 

Dans une grue, perché plusieurs dizaines de mètres au-dessus du vide, le conducteur pourra vérifier son état de fatigue et s'arrêter lorsque le danger d'inattention devient trop sérieux. Son collègue, à pied et proche d'engins lourds, sera plus visible avec un blouson connecté équipé de diodes électroluminescentes.

 

Pour le domaine médical, il s'agira de développer des dispositifs de couchage sécurisé pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer pour :

  • améliorer la qualité du sommeil du patient       
  • avertir de la nécessité de changer le patient
  • détecter la déshydratation
  • avertir les soignants d'agitation ou de chute possible
  • contrôler la température
 
 

Les 4 axes de développement du projet AUTONOTEX

                - faire évoluer le vêtement professionnel et textile médical pour les rendre plus réactifs, connectés, communiquant des informations corporelles à leur environnement

                - créer une combinaison de nouvelles fibres composites.  A l'inverse de l'offre existante en matière de vêtements connectés qui intègrent des puces dissociées du vêtement, autonotex travaille pour intégrer l'innovation dans la fibre elle-même. Ces fibres seront capables de fournir et de maintenir  l'énergie nécessaire par les simples mouvements corporels. Le vêtement deviendra énergétiquement autonome et donc plus respectueux de l'environnement, tout en pouvant être lavé en machine ou en blanchisserie industrielle.

                - créer une plateforme de collecte et d'analyse des données pour permettre de nouveaux usages à visées préventives et curatives

                - développer les interactions entre les différents savoir-faire (spécialistes textiles - hardware - software) pour lancer une filière industrielle basée sur une nouvelle structuration des processus de fabrication et lancer ainsi l'usine textile du futur. Ce projet s'ancre dans un contexte global de mutation de l'industrie vestimentaire.